Artisti depuis 1997
Protéger, préserver et promouvoir
les droits des artistes interprètes

Actualités

Florence K : la nouvelle présidente du conseil d’administration d’Artisti!

Artisti est fière d’annoncer que, le 10 septembre 2016, Florence K a été nommée présidente de son conseil d’administration.

La carrière de Florence K a débuté officiellement en 2005, avec le lancement de Live au Lion d’Or et s’est poursuivie avec beaucoup de succès depuis, lui valant deux Félix du Meilleur Album Musiques du Monde obtenus en 2007 et en 2009. Mais il y avait déjà quelques années que Florence avait commencé à vivre de la musique : à 19 ans à peine, elle jouait du piano au restaurant polonais Chez Stash, quatre jours par semaine. Puis, elle a fondé sa propre compagnie de disques et c’est à titre à la fois d’artiste et de productrice qu’elle a aujourd’hui six albums à son actif. En 2015, Florence a publié son premier livre, Buena Vida, chez les éditions Librex, qui s’est rapidement retrouvé dans les best-sellers de l’année. De plus, Florence entame cette année la sixième saison de son émission de Ici Florence sur les ondes de Ici musique. C’est donc forte de plusieurs années d’expérience dans ce secteur très mouvant qu’est celui de la musique et de la création, qu’elle arrive à la barre d’Artisti.

Florence K n’en est pas à ses premières armes comme porte-parole. En effet, celle qui fut ambassadrice d’Unicef pour le Canada a également, aux côtés de la Société canadienne de perception de la copie privée, défendu avec verve les redevances de la copie privée et ce, de 2009 à 2011. Elle allait alors à la rencontre des politiciens afin de leur faire valoir l’importance de légiférer afin de préserver cette précieuse source de revenus pour les créateurs de musique. Si elle était déjà soucieuse de voir que les importateurs et les fabricants des nouveaux supports qui servent à copier de la musique étaient exemptés du paiement des redevances, elle est désormais très préoccupée par l’étiolement des revenus provenant de la musique et décide, dès le printemps 2015 de joindre le conseil d’administration d’Artisti.

En cette période de turbulence, Florence K est persuadée que les redevances défendues et versées par les sociétés de gestion sont plus importantes que jamais. Aussi, décide-t-elle de s’impliquer encore davantage pour son milieu en acceptant la présidence du conseil d’administration d’Artisti dont elle sera également la porte-parole.

Dans le milieu de la musique, tous savent que le « modèle » qui avait jadis assuré que les différents intervenants du secteur puissent tirer leur épingle du jeu n’existe plus et que le rôle de chacun est en pleine mutation. Or, dans un contexte où de plus en plus d’artistes deviennent entrepreneurs et où l’on se trouve face à une diversité d’artistes et de producteurs avec des réalités différentes, il est bien possible qu’il y ait plus d’un modèle qui émerge. Florence K, qui est elle-même productrice, croit qu’elle peut faire avancer les choses et participer à l’élaboration des modèles qui permettront que les artistes, qu’ils soient entrepreneurs ou non, puissent percevoir des revenus de l’exploitation de leur prestations, et ce, dans le respect de l’apport de chacun des intervenants.

D’emblée, il semble évident que Florence K saura porter la parole d’Artisti avec l’élégance et la force de conviction qui lui sont propres.