Artisti depuis 1997
Protéger, préserver et promouvoir
les droits des artistes interprètes

Mot de la présidente

Une distribution des redevances plus efficace grâce à SIGART

Photo de Marie Denise Pelletier
Marie Denise Pelletier
Octobre 2011


L’année 2011-2012 se conjuguera avec l’amélioration des services aux adhérents. En effet, grâce à SIGART, le nouveau système de gestion informatique implanté à l’été 2010, notre équipe est maintenant en mesure de créer des appariements automatiques, c’est-à-dire jumeler des données sur nos adhérents aux données répertoriées dans les échantillonnages (sondages) à partir desquels sont calculées les redevances . Cette automatisation permettra donc d’accélérer le traitement des données fait par notre équipe, de réduire le temps entre la perception des redevances et leur distribution, ce qui devrait, au bout du compte, résulter en des distributions de redevances plus rapides en 2011-2012.


Il faut savoir que le volume des données d’échantillonnages est considérable. À titre d’exemple, en 2008, notre équipe responsable de l’analyse des échantillonnages a traité un million de lignes, une ligne comportant un titre et le nom d’un artiste ou d’un groupe de musique. Un échantillonnage d’un radiodiffuseur compte plusieurs centaines de milliers de lignes. Et nous recevons plusieurs échantillonnages par année et par tarif.


De plus, la qualité de la distribution des redevances provenant de la rémunération équitable et de la copie privée dépend de la qualité des données fournies par les radiodiffuseurs et autres utilisateurs de musique ainsi que des données de vente d’enregistrements sonores.


Depuis 2010, les stations radiophoniques commerciales évoluant dans les marchés majeurs au Canada fournissent des rapports de radiodiffusion en temps réel portant sur le contenu musical diffusé 24 h sur 24 h, 7 jours sur 7, 365 jours par année, lesquelles données sont compilées grâce au système BDS (Broadcast Data Systems). La compilation en temps réel permet une meilleure couverture des utilisations, une plus grande variété et, normalement, une amélioration de la qualité des données recueillies.


La qualité des données est aussi en fonction de l’exactitude des données fournies (titre, artiste ou groupe vedette ainsi que d’autres informations permettant de distinguer un enregistrement sonore ou une prestation donnés). Or, il arrive assez souvent que, dans les données, la première phrase du premier couplet de la chanson figure à la place de son titre ! Aussi, certaines radios anglophones traduisent en anglais le titre d’une chanson francophone. Tout ceci n’est pas sans compliquer l’identification des enregistrements sonores qui furent utilisés !


Mais nous avons à Artisti une équipe de passionnés de musique qui connaît bien tous les styles de musique, de la chanson populaire, en passant par le jazz, jusqu’au classique. Car, vous l’aurez compris, pour faire l’analyse des échantillonnages avec efficacité et s’assurer que tous nos adhérents soient rémunérés pour les chansons diffusées et faisant partie des échantillonnages, les membres de l’équipe doivent avoir de solides connaissances musicales. C’est pourquoi je tenais à vous les présenter dans ce numéro.


L’équipe d’Artisti

Annie Morin
Directrice


Entrée au service de l’UDA en 1998 à titre de conseillère juridique pour être nommée par la suite directrice des affaires juridiques, Annie Morin dirige l’équipe d’Artisti depuis 2006. Membre du Barreau du Québec depuis 1989, Annie a notamment travaillé comme avocate en pratique privée dans le secteur du litige civil général, puis en droit professionnel au Bureau du syndic du Barreau du Québec. Son expérience fait en sorte qu’elle a une grande connaissance des enjeux propres aux artistes interprètes. Membre du conseil d’administration de Ré:sonne depuis 2006 et présidente de la Société canadienne de perception de la copie privée depuis 2007, Annie est vraiment impliquée à plus d’un égard dans les domaines touchant aux droits des artistes interprètes du secteur de la musique.


Richard Cayer
Coordonnateur de la distribution


Richard est à l’emploi d’Artisti depuis 1997, soit depuis la création de la société. Richard, c’est 40 années d’expérience et de connaissances en musique ! Une véritable encyclopédie. Outre les premières années à titre de DJ dans plusieurs discothèques du centre-ville, il a par la suite occupé durant plus de 25 ans plusieurs postes dans trois stations radiophoniques du grand Montréal, soit discothécaire, programmateur musical et directeur musical : CKMF (aujourd’hui connue sous NRJ 94,3 Montréal), CIEL-MF (aujourd’hui connue sous FM 98,5), une antenne qui était entièrement dédiée à la chanson québécoise à l’époque, et CFGL (aujourd’hui Rythme FM). Richard a largement contribué à l’élaboration des règles de répartition et de distribution pour la musique classique et le jazz. Coordonnateur de la distribution des redevances, il s’occupe aussi de tout ce qui touche l’informatisation des données chez Artisti.


Jean-Marie Boisclair
Agent du répertoire discographique


Arrivé à l’UDA en 1988, Jean-Marie a joint l’équipe d’Artisti en 2001. Vous voulez savoir qui chantait telle chanson, qui étaient les musiciens de tel groupe ? Qui a composé la musique de tel film ? Demandez à Jean-Marie. Son chemin a croisé celui de ses collègues Richard et de Michel dans différentes stations de radio, notamment à CKMF, CFGL, CIEL-FM. Jeune, il ne quittait jamais une salle de cinéma sans avoir lu le nom du compositeur de la bande sonore au générique. À Artisti, Jean-Marie, qui a à son actif près de 40 ans d’expérience en musique, fait énormément de recherche sur Internet afin d’obtenir la discographie la plus complète possible des artistes, qu’ils soient chanteurs, choristes ou musiciens, ce qui contribue à l’efficacité des versements de redevances.


Lisa Champagne
Secrétaire


Responsable du secrétariat d’Artisti, Lisa s’occupe également de la saisie des fiches des nouveaux adhérents dans le système SIGART et de leur mise à jour. Elle donne également un coup de main à Jean-Marie en ce qui a trait à la mise à jour de la discographie des artistes représentés par Artisti. Elle fait l’envoi et la validation des annexes fournies par les artistes (les annexes sont les déclarations des artistes pour chaque album et chaque plage auxquels ils ont participé).


Michel Lambert et Ali Mafi,

responsables du répertoire discographique et du service aux membres


Michel et Ali font l’analyse des échantillonnages et préparent les données pour la distribution des redevances aux adhérents. Comme Richard Cayer, ils s’assurent de faire les appariements possibles entre les données fournies et celles du répertoire des artistes que nous représentons.

 

Entré au service d’Artisti en 2001, Michel a travaillé un peu plus de 25 ans dans le milieu de la musique et de la radio, entre autres comme discothécaire à CJMS, CFGL (aujourd’hui Rythme FM), CKOI et CIEL FM, puis à Musique Plus, où il a passé quatre années à la programmation (vidéos). Autre caractéristique de Michel : il est une encyclopédie vivante de la musique, comme Richard et Jean-Marie !

 

Ali, pour sa part, est le petit nouveau de l’équipe. Arrivé en 2010, il a travaillé à Chicago en promotion événementielle pour une marque de boisson énergisante qui associe entre autres son image au monde de la musique électronique et urbaine en général. « Ce que j’aime dans le métier, c’est que l’on est en contact avec les artistes et que l’on est témoin de leur réussite aussi bien ici qu’à l’étranger » mentionne Ali, qui s’intéresse particulièrement à la musique électronique et à la scène émergente montréalaise.