Artisti depuis 1997
Protéger, préserver et promouvoir
les droits des artistes interprètes

Mot de la présidente

Message de la présidente

Photo de Marie Denise Pelletier
Marie Denise Pelletier
Février 2008

Un anniversaire bien en vue !

Pour la prochaine année, le dixième anniversaire de la création d’ArtistI sera à l’affiche, sur sa page Internet. En effet, pour souligner ce jalon de l’existence de l’encore toute jeune société de gestion collective que l’Union des artistes a créée, un bandeau commémoratif coiffera notre page Internet. Merci aux artistes interprètes qui ont généreusement accepté qu’ArtistI utilise leur image à cette fin.

 

ArtistI, en route vers SIGART !

La gestion collective des droits d’interprètes requiert de puissants outils informatiques aptes à gérer une base de données qui bien qu’elle puisse s’avérer lourde, doit néanmoins permettre de faire efficacement des appariements entre les plages sonores (aussi appelées : titres ou « tracks ») du répertoire représenté par ArtistI et les données de sondages afférentes à la diffusion ou la vente de ces plages. C’est cet appariement qui permet ultimement de générer une transaction débouchant sur la distribution de redevances aux artistes dont les chansons apparaissent aux différents sondages.

 

À l’origine, et après une étude approfondie de ce qui se faisait ailleurs dans le monde, ArtistI s’était dotée d’un outil nommé « Progress », lequel lui a rendu de bons et valeureux services pendant dix années. Toutefois, aléa de la vie moderne ou signe des temps, l’évolution du traitement des données de même que l’addition de nouveaux tarifs et de nouvelles règles de répartition ont fait en sorte que ce système devait faire l’objet d’ajouts sur une base régulière, lesquels ont fini par l’alourdir. Il était dès lors temps de considérer se doter d’un nouveau système plus performant et plus adapté à la nouvelle ère.

 

ArtistI a donc décidé de migrer vers un système informatique nouveau et amélioré qui portera le nom de SIGART (un diminutif de  « Système informatique de gestion pour les artistes interprètes »). Ce système devrait notamment faciliter le traitement des données de sondage (un processus qui est à l’origine même de toutes attributions de redevances aux artistes interprètes) en en automatisant plusieurs aspects.

 

Or, comme de nouveaux tarifs devront prochainement être mis en répartition et comme des échanges avec l’étranger sont envisagés dans un prochain avenir, nous pouvons dire que l’entrée en fonction de SIGART, prévue au cours du printemps 2008, sera des plus bienvenues.

 

Radio de la SRC : Enfin, une première répartition

ARTISTI a effectué en décembre dernier, la toute première répartition de redevances portant sur les années 1999, 2000 et 2001 lesquelles découlent de diffusions à la radio de la Société Radio-Canada.

Bien que la valeur imputable à une diffusion à la radio de la SRC soit plus importante, pour les années susmentionnées, en comparaison de celle applicable à la radio commerciale ; les sommes générées ont été globalement moindres car le tarif 1.C (radio publique) est moins élevé que le tarif 1.A (radio commerciale). D’autre part, les sommes versées à chaque artiste-interprète ont été plus modestes parce que le taux de répétition par titre de plage diffusé est inférieur à la radio publique qu’il ne l’est à la radio commerciale.

 

En revanche, le faible taux de répétition d’un titre sur les ondes radio-canadiennes engendre la diffusion d’une plus grande variété d’artistes-interprètes différents. Ce qui permet aux sociétés de gestion de verser des redevances à un plus grand nombre d’artistes-interprètes admissibles.

 

Par ailleurs, 335 de nos adhérents ont touché leurs premières redevances découlant du tarif 1.C (radio publique). Ceci étant, le travail est loin d’être terminé. Nous poursuivons sans relâche l’analyse des données sources de la SRC ; dès qu’un artiste-interprète admissible et non représenté est identifié, nous invitons cette personne à devenir adhérente auprès de la société ARTISTI afin de lui verser toutes sommes qui lui seraient dues.

 

ARTISTI représente actuellement 1638 artistes-interprètes et ce nombre ne cesse de croître.

En conclusion, nous profitons de l’occasion pour souhaiter à tous nos adhérents actuels et futurs une excellente nouvelle année 2008 !

 

Marie Denise Pelletier

Présidente

 

Ce texte est extrait de l'édition Février 2008 de l'Uniondesartistes.com.