Artisti depuis 1997
Protéger, préserver et promouvoir
les droits des artistes interprètes

Mot de la présidente

La musique à la croisée des chemins

Photo de Florence K
Florence K
Septembre 2016

Le 10 septembre dernier, j’ai eu l’honneur d’être nommée présidente du conseil d’administration d’Artisti.
 
Étant membre du conseil d’administration depuis un an et musicienne professionnelle depuis près de quinze ans, j’ai eu à maintes reprises l’occasion de constater à quel point l’industrie de la musique était en train de subir l’une des plus grandes métamorphoses de son « Histoire ».
 
D’un côté, le disque compact est devenu un objet désuet. L’achat de musique en ligne, après avoir été brièvement la plate-forme par excellence pour l’écoute de la musique, est désormais remplacé par le streaming (services d'écoute en ligne), faisant ainsi baisser considérablement les revenus des créateurs de contenu.
 
De l’autre côté, de nombreux artistes portent aujourd’hui plusieurs chapeaux, jouant à la fois les rôles d’auteur-compositeur-interprète, de producteur, de directeur artistique, et parfois même d’agent et de négociateur.
 
De nos jours, le divertissement est accessible de partout, en tout temps, et c’est pourquoi il est primordial, à travers tout ce qui est proposé au consommateur, de s’assurer que la musique préserve la place de choix qu’elle occupe depuis la nuit des temps. Il ne faut pas sous-estimer l’importance que sa présence a dans nos vies. Imaginez-vous un souper romantique, un mariage, une fête, un trajet automobile, un film, une série télé sans musique? Ces moments auraient-ils la même signification sans la musique qui les accompagne? À mes yeux, pas du tout. 
 
C’est pourquoi je crois que dans cette nouvelle réalité, il est important pour tous les acteurs du milieu d’unir leurs forces afin que notre musique puisse continuer de fleurir ici et de résonner ailleurs, malgré un modèle économique en transition. 
 
C’est donc avec une grande ouverture eu égard à tout ce qui est à faire et à redéfinir, ainsi qu’avec la volonté de travailler pour le bien de ce que j’aime le plus au monde, la musique, et de ceux qui y déposent une partie de leur âme, ses interprètes, que j’arrive en poste.