Artisti depuis 1997
Protéger, préserver et promouvoir
les droits des artistes interprètes

Mot du président

La famille s'agrandit

Photo de Richard Petit
Richard Petit
Décembre 2014

Lors de mon arrivée en poste à la présidence d’Artisti, je sentais que le moment était opportun pour stimuler davantage le débat sur les différents aspects de notre métier. Comme vous le savez peut-être, beaucoup de négociations sont présentement en cours du côté de l’UDA* et les dossiers et enjeux de cette dernière croisent de plus en plus régulièrement ceux d’Artisti, car ils suscitent des questions en matière de gestion de droits d’auteur. La société représente maintenant plus de 3 300 adhérents, et il me semblait évident qu’il fallait maintenant ajouter 2 sièges au sein de son conseil d’administration, le faisant passer de 9 à 11 administrateurs, et ce, afin d’y entendre des voix supplémentaires et d’y stimuler le brassage d’idées.

Le conseil d’administration (CA) joue un rôle important dans les orientations de la société de gestion, mais il est aussi votre voix à vous, adhérents. L’administrateur tend l’oreille et a besoin de vous entendre sur le terrain. En élargissant le CA, on favorise aussi sa diversité et son rayonnement.

Vous avez sans doute aussi remarqué que nous procédons maintenant par appel de candidatures, adaptant le modèle utilisé par l’UDA, dans une idée de transparence et de démocratie. Cette méthode ouvre maintenant la porte à tous ceux qui voudraient manifester leur volonté de s’impliquer. S’il n’y a pas d’élection des administrateurs, comme cela se fait du côté de l’UDA, il y a tout de même une étude attentive de toutes les candidatures en fonction des besoins du conseil d’administration. On veille entre autres à ce que le conseil soit représentatif et que les expériences des différents administrateurs soient complémentaires. Ce n’est pas un exercice facile, car les candidatures reçues sont excellentes mais les places, limitées. Et je tiens, par le fait même, à remercier tous ceux et celles qui se sont présentés avec des candidatures exceptionnelles. En voyant votre intérêt sans cesse grandissant, je n’ai aucun doute que, dans le futur, nous aurons encore plus de candidats qui vont se manifester.

On le sait tous, les méthodes de consommation de la musique sont de plus en plus éclatées. Les revenus quant à eux se dispersent et se diluent. Face à tous les nouveaux courants d’écoute et de consommation de la musique, il est d’autant plus important d’augmenter notre vigilance et d’engager entre nous les discussions sur nos positions d’artiste et de créateur et sur le rôle de notre société de gestion quant à nos différents droits et revenus.

En bref, il est plus que jamais temps pour nous, en tant que communauté d’artistes, de nous parler entre artistes pour ensuite faire le point sur les enjeux qui nous guettent. Bienvenue donc à nos deux autres nouveaux administrateurs qui enrichiront assurément la réflexion!